Le Train infernal !

Publié le par Denis

Je retrait tranquillement lorsqu'à l'arrêt suivant une colonie de vacance parti à l'abordage de mon wagon.

Ils étaient 8 et ils ont parlé, crié, claqué les tables dépliables, joué au jeu des 7 Familles, sauté sur les fauteuils, se son cogné la tête, ont joué avec les stores, fait des coloriages et se sont agglutinés devant les fenêtre à l'arrivée du tain en gare pour voir les parents tout cela sans arrêter de parler.

Quelque-part, c'est la vie, l'avenir.
Mais ailleurs c'est éprouvant.

Denis, Zzzzzzzzz

Commenter cet article