mon Sapin de Noël 2005

Publié le par Denis



 
Je l'ai commencé la semaine dernière, mais : ça y est, il est fini.
Voici le sapin de Noël 2005 tout d'ivoire et de nacre vétu. Je parle bien-sûr des couleurs et non pas des matières. Ainsi boules, goutes, girlandes classique, électrique et de verre se cotoient sur mon moche sapin en plastique pour tirer dignement leur épingle du jeu.
Denis,   roi des forêts

Commenter cet article

Martine, la pÚlerine 24/01/2006 10:47

Lorsque j'étais petite mes parents achetaient toujours des petits sapins avec la racine... après noël dès les premiers beaux jours, on le plantait dans le jardin... Aujourd'hui ils mesurent 10 m de haut et sont toujours dans le jardin de mes parents...Magnifique le tien... Moi c'était pas la frite cette année, c'est la première fois de ma vie que je n'ai pas eu le coeur de faire mon sapin... (j'ai perdu ma mère...). Mais nous avons mis tous les cadeaux au pied d'un petit palmier (un vrai) dans le salon !

Denis 24/01/2006 10:57

Mes parents aussi ont fait des essais. Après plusieurs sapins morts dans l'année, un beau sapin a repris vie, il a valeureusement essuyé les différentes tempêtes qui ont marqué sa vie (1999 l'a presque couché) et continue de grandir. Dans mon studio, à Poitiers, j'avais fait un sapin en carton : des branches de papier vert collées, des trous pour passer les lampes d'une guirlande électrique, des étoiles qui pendent des branches : presqu'un vrai!;-)

coyote des neiges 15/12/2005 19:54

L'hypothèse que ton sapin ait froid sur ton balcon parce qu'il est dehors me fait bien rire!!! Si personne ne l'avait dérangé, où tu penses qu'il serait, ton sapin? Les sapins, c'est pas des moumounnes!

Denis 15/12/2005 20:25

Ce n'est pas du froid dont j'ai peur, je sais bien qu'un sapin grandit dans la sauvagitude des grandes plaines canadiennes (j'en fais peut-être un peu trop là, non?). Non, ce dont je n'ai pas envie est d'être envahi par le sapin. Ce n'est qu'un balcon, pas une terrasse! ;-)

Hasting 14/12/2005 23:37

Comme mon balcon est plein sud, le sapin devrait pas avoir besoin de se tortionner pour en profiter....

Denis 15/12/2005 19:01

Plus je réflêchi (oui : ça m'arrive) et plus je pense à un sapinet dans la jardinière. Un sapin nain ou un petit sapin. Dans ce cas, il faut peut-être que je retire le truc qui pousse ; c'est une plante qui a poussé là et je pense que ce doit être un ancien noyeau de fruit (mais quoi?).
;-)

Hasting 12/12/2005 16:54

C'est possible si on a un balcon : le risque est qu'il ait un peu froid ensuite, quand en janvier, je vais l'y recaser. Peut-être bien qu'il ne va pas aimer...

Denis 12/12/2005 20:00

Le problème n'est pas là : la destinée d'un arbre est de grandir (premier des soucis) vers la lumière (deuxième des soucis).
Premier des soucis : il y a déjà pas mal de monde sur mon balcon (voir photos sur le blog) et c'est moche de tailler un sapin.
Second des soucis : attiré par la lumière, il va grandir en se courbant pour chercher le soleil en dehors du balcon et c'est moche un sapin pas droit.
J'ai bien réflechi à la question et la solution reste un sapin en plastique (fait avec du pétrole dans des industries poluantes) mais un beau (mais cher).
;-)

Hasting 11/12/2005 20:20

On m'a offert un petit sapin dans sa terre, j'ai dû acheter un gros pot pour le mettre dedans et le résultat me plait bien...

Denis 12/12/2005 08:25

Mon rêve : mais c'est impossible en appartement! :-(
Un jour je me payerai un beau sapin artificel. Le mien est moche et il commence à perdre des branches.

coyote des neiges 11/12/2005 11:22

Quand je regarde mon sapin de noel en plastique, qui me durera au moins 20 Noels, je pense à 20 vrais sapins qui resteront en terre. Et je ne le trouve pas si moche, finalement, mon sapin en plastoc!

Denis 11/12/2005 12:13

Je suis d'accord avec toi, Coyote.
Mais même un sapin de Noël en plastique perd ses aiguilles moches.
Le mieux serait un vrai sapin dans un pot avec de la vraie terre et qui fêterais Noël tous les ans.
Mais j'ai peur qu'il grandisse de trop sur mon balcon... ;-)