Qui suis-je : numérologie

Publié le par Denis

Pour la numérologie, je suis 1 : le chef de file, l'initié, le créateur.
Et oui, 28 janvier 1970 se traduit 1 : 28+1+1970=1999; 1+9+9+9=28, 2+8=10 et 1+0=1


* L'Arcane du Tarot qui le représente est le Bateleur
* Ses planètes : Mercure, Mars et le Soleil
* Son élément : Le feu

 

Le germe, le commencement, la semence, l'élan vital

En tant que 1 vous êtes celui qui cherche et trouve toujours le bon mode d'emploi, la solution ou le meilleur moyen de se sortir d'embarras. En fait, vous saisissez de façon innée comment les choses doivent être faites, et comprenez d'emblée leur mode de fonctionnement. Votre esprit de déduction est étonnant, rapide même. Vous préférez l'action et supportez mal d'être mis en attente, et cela, dans tous les sens du terme.   

Doté d'une intuition et d'une intelligence peu communes, vous faites bouger les choses, ou bien vous osez le premier mouvement. Vous êtes donc un initiateur de projet, un réalisateur, un concepteur, un inventeur, un arrangeur, un guérisseur et un créateur, qui, même s'il doute de lui parfois, n'a pas froid aux yeux pour autant. D'ailleurs, le meilleur remède pour vaincre vos peurs est l'action.

Vous, en défaut :

Durant vos périodes dissonantes, vous pouvez facilement devenir autoritaire, agressif, égoïste et, tant qu'à y être, castrateur et carrément dominant, ce qui vous éloigne de votre élan créatif. 

Les pièges que la vie vous tend pour vous amener à grandir :

Elle vous incite à faire mauvais usage de votre pouvoir pour vous permettre de comprendre à quel point les intentions réelles sont surveillées par l'intérieur.  La vie vous force souvent à jouer à colin-maillard, ce qui vous amène à développer une capacité à agir seul pour apprendre à faire confiance à la vie, même si vous n'y voyez rien et que vous marchez à tâtons. Votre apprentissage clé est de " prendre plaisir à jouer, à profiter de la vie pour défaire, par la même occasion, cette tendance pour la gravité des choses ". Plus que tout autre, vous serez mis à l'épreuve pour réaliser que l'action suscite une réaction en chaîne, et cela, au sens propre tout comme au figuré, en bien tout comme en mal.

Denis, Uno

Commenter cet article