FrEdO dans Est ce qu'il y a des morts ?

Publié le par Denis

estcequilyadesmortsLes Wriggles et Volo, vous connaissez ? 
Le point commun est Frédéric Volovitch qui nous offre là sont premier spectacle tout seul, sans chanter. 
Et bien j'ai beaucoup aimé. 

J'ai aimé car il y parle de la vie, de sa vie : couple, enfant, Pôle emploi, amis et tout le monde ! 
J'ai aimé car il n'a pas renoncé à ses coups de gueule.
J'ai aimé car c'est humain, plein de poésie et d'humour.  
J'ai aimé car c'est inventif, bourrelé de trouvailles, d'effets sonores et temporels, c'est un ensemble de petits sketches, qui se croisent, se côtoient...
J'ai aimé et je n'était pas le seul : tout l'Européen était conquis.
Merci.  

Commenter cet article