La Mort du rideau de théâtre

Publié le par Denis

rideauscene

Question : pourquoi cette mode de la scène ouverte, acteurs présents, lors de l'introduction du public dans la salle ? 
Quelle est l'avantage scénique de cette nouvelle présentation ?

Je déteste ça. 
Que la pièce suivante soit excellente ou que je n'ai pas accroché, je ne vois pas l'intérêt.

Pour le public je trouve ça gènant : on se sent obligé de ne pas bavarder pour ne pas déranger, on attends quelque-chose qui ne viendra pas avant le "top" du régisseur. Cela gâche énormément mon plaisir d'aller au théâtre. 
Pour les acteurs c'est très certainement embêtant : ne rien faire mais être là aux yeux du public, être proche de lui mais n'avoir aucune interaction, ne pas savoir que faire et avoir l'air de s'ennuyer.  

Pour le Copi vu hier soir deux acteurs étaient sur scène et ne faisaient rien. Il n'y avait pas de présentation astucieuse des deux caractères, rien. Ah si : l'un d'eux a toussé. 

Moi j'aime les rideaux d'avant-scène : à l'italienne, à la grecque, à l'allemande... Ils s'intègrent dans un lieu et délimitent des espaces publics et "privés". 
Je les trouve beaux et utiles, pour moi le rideau d'avant scène fait pari d'un tout et son absence ne peux trouver excuse à mes yeux que par la petitesse de la salle ou sa configuration. 

Et vous, quel est votre avis ? 

Denis,   le théâtreux

Commenter cet article