Lisbeth et Lisbeth, impromptu culinaire

Publié le par Denis

  Arrivent deux ladies victoriennes, deux madones de la toile cirée, dans la salle du théâtre des Blancs Manteaux. J'entends leurs voix, elles parlent anglais et français avec un fort accent. L'une d'elle a l'air gourmande, elle veux lier connaissance avec le public. La seconde est un peu plus rétive et joue le rôle de la bonne conscience.
Le repas peut commencer. Du pâté au poisson, du vin au chocolat, ces deux exhubérantes vont nous conter, nous danser et nous mimer la gastronomie française. Lisbeth et Lisbeth ont des textes de très haute volée, des costumes complètement appropriés et fous et emportent le public comme s'il ne pesait pas plus lourd qu'un carré de chocolat.
Voilà donc un très bon spectacle, un vrai coup de coeur que je vous recommande chaudement.


Denis,    gourmand

Commenter cet article