Peur d'enfant

Publié le par Denis

Le 15 de chaque mois, à midi pile, des Rédac’Blogueurs écrivent de concert sur le même sujet.
Ce mois ci le thème est "Peur d'enfant».
Ce mois-ci, Leviacarmina, Agnès, Hibiscus et Denis ont planché sur le sujet.
Allez également visiter leur blog et n’hésitez pas à laisser des commentaires.
logo Rédac blanc

Souvent j'avais peur du noir, mais l'endroit qui me faisait le plus peur la nuit était le chemin entre chez ma grand-mère et le "chateau". 

Ma grand-mère paternelle tenait un établissement dans un petit village charentais traversé par une grande route nationale. C'était un balet incessant de voitures et camions représentant toutes les nationalités. La route était très dangereuses à cause de son virage dans le village et la fatigue des conducteurs. 
Suite à un accident, un chauffeur s'était endormi et avait heurté une file de voiture en stationnement devant chez ma grand-mère, mes parents avaient décidé de garer la voiture sur la place de l'église, à l'intérieur du village, tous les week-ends que nous passions ici.

Dès qu'il manquait quelque-chose oublié dans le coffre de notre auto, j'étais chargé d'aller le chercher. Une mission dont je me chargeais avec plaisir le jour mais avec moins d'entrain la nuit venue. 
Il fallait longer la nationale, pas de problème elle était toujours éclairée.
Puis prendre la petite rue à gauche qui menait à l'église. Elle n'était pas éclairée, et elle longeait un grand jardin entouré de murs au dessus desquels se dressait le château.

Château est un bien grand mot : il n'en reste qu'une forte bâtisse. Le rez de chaussée est en voute d'ogive sur une grande pièce suivie d'une topetite et un escalier extérieur de pierre mène à l'étage. la seconde moitié de la construction qui se trouve à l'arrière est maintenant une immense grange et je pense me souvenir d'un puits à l'intérieur. 
Bien sûr, les lieux sont inhabtiables.  

ghostbustersCette grande carcasse me faisait peur la nuit. Surtout les fenêtre sans vie. 
Je ne sais pas pourquoi, cette peur est inexpliquée. Ou alors j'en ai perdu l'explication. 
Quoi qu'il en soit, à l'époque je passait très rapidement devant.

Et vous, votre peur d'enfant, c'était quoi ?

Denis,   Ghostbuster

Commenter cet article